English
Skandinaviska
Deutsch
Français
Español
Русский

9062 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 05-Oct-2016

Status: closed

© 2018 IUF

This campaign is now closed.
Diese Kampagne ist abgeschlossen.
Cette campagne est close.
Esta campaña ha terminado.
Kampanjen er avsluttet.

Indonésie: une grande chaîne de restauration rapide intensifie la répression contre des travailleurs/euses revendiquant leurs droits fondamentaux

Champ Resto Indonésie, l’une des principales chaînes de restauration rapide du pays, a intensifié ses attaques contre les travailleurs/euses et leur syndicat, qui demandent le respect de leurs droits fondamentaux. En novembre dernier, le nouveau-né d’un travailleur de Champ Resto est décédé parce qu’il n’a pas pu bénéficier des soins hospitaliers dont il avait besoin. Ce n’est qu’à ce moment-là que les travailleurs/euses ont réalisé qu’ils/elles n’avaient pas été enregistrés auprès du programme d’assurance santé du gouvernement pour les employés/es et leurs familles.

Le père du nouveau-né, qui travaillait chez Champ Resto depuis quatorze ans, a été licencié pour avoir manqué 5 jours de travail pendant que la famille pleurait la perte de son bébé. Lorsque les membres de la fédération nationale des travailleurs/euses de l’hôtellerie et de la restauration FSPM ont manifesté à Bandung en juillet dernier pour demander que Champ Resto inscrive tous/tes les employés/es au système national de sécurité sociale et d’assurance maladie comme le prévoit la législation, la société a immédiatement licencié 83 employés/es.

La direction a refusé de les réintégrer et a réagi aux protestations du syndicat en intensifiant les pressions à l’encontre de ses membres. Quatorze travailleurs/euses activement impliqués/es dans le syndicat ont été transférés/es de Bandung à Djakarta – un trajet de 3 heures et de plus de 100 kilomètres. Sans logement sur place et séparés de leur famille, 12 d’entre eux/elles ont démissionné.

Le syndicat continue à organiser des manifestations hebdomadaires pour demander la réintégration des travailleurs/euses licenciés/es, le plein respect des droits syndicaux et l’inscription de tous/tes les employés/es de la société et leurs familles au système de sécurité sociale de l’État.

Vous pouvez soutenir leur lutte – UTILISEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS POUR ENVOYER UN MESSAGE À CHAMP RESTO !