English
Español
Deutsch
Skandinaviska
Français
Русский

7258 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 21-Feb-2017

Status: closed

© 2017 IUF

This campaign is now closed.
Diese Kampagne ist abgeschlossen.
Cette campagne est close.
Esta campaña ha terminado.
Kampanjen er avsluttet.

Parmalat maintient le lockout des travailleurs/euses en Australie

Le 18 janvier, Parmalat Australie, sous contrôle majoritaire de la transnationale laitière française Lactalis, a imposé un lockout à la main d’œuvre de l’usine d’Echuca pour tenter d’imposer de nouvelles modalités de travail.

Parmalat continue à demander une plus grande flexibilité, qui lui permettrait d’externaliser une partie des tâches et de recourir au travail temporaire. La direction a demandé aux membres syndicaux de se prononcer, par un vote, sur cette proposition.

Les membres syndicaux ont rejeté la proposition par 67 voix contre 1 et demandé à négocier de bonne foi un accord avec Parmalat qui protège leurs droits.

Au lieu de négocier, Parmalat a maintenu le lockout. Après avoir coupé l’eau qui alimentait le campement de protestation des travailleurs/euses, la société, se disant préoccupée par des questions de santé et de sécurité, a maintenant demandé que le camion-citerne fournissant de l’eau potable aux travailleurs/euses victimes du lockout, ainsi que les autres installations du campement, soient enlevés.

UTILISEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS POUR ENVOYER UN MESSAGE À LA SOCIÉTÉ, lui demandant de mettre immédiatement fin au lockout et d’entamer des négociations en vue d’un accord équitable. Le message apparaît d'abord en anglais, puis en français.