English
Español
Skandinaviska
Français
Русский

9885 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 26-Apr-2016

Status: active

© 2017 IUF

PepsiCo est complice des violations persistantes des droits humains chez son fournisseur en Inde

Le géant mondial des boissons et des collations PepsiCo est complice des violations persistantes des droits humains commises par son fournisseur dans l’État indien du Bengale occidental. Depuis 2013, les membres de l’UITA soutiennent un groupe de travailleurs courageux qui ont perdu leur emploi parce qu’ils ont tenus à exercer leur droit à former un syndicat . La société qui les a licenciés, Radhakrishna Foodland Pvt. Ltd (RKFL), gère des entrepôts sous contrat exclusif avec PepsiCo.

Le fournisseur de PepsiCo a réagi à la lutte des travailleurs pour leurs droits en aggravant les abus passés. Au cours de ce conflit de longue durée, il a unilatéralement remplacé les contrats de travail d’un an, déjà précaires, par des contrats d’une durée de trois mois, rendant les droits plus inaccessibles encore. Les travailleurs employés par ces entrepôts se voient remettre un contrat de travail dans une langue qu’ils ne peuvent pas lire ; ils doivent signer un document rédigé en anglais et la durée de leur contrat leur est signifiée verbalement. Et PepsiCo, qui se targue d’avoir un code de conduite strict des fournisseurs et un engagement ferme en faveur des normes internationales en matière de droits humains, soutient sans réserve les pratiques de son fournisseur.

Des discussions directes entre l’UITA et PepsiCo, dont une médiation sous les auspices du Point de contact national du gouvernement américain pour les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales, ont échoué à résoudre ce conflit.

L’incapacité persistante de PepsiCo à reconnaître et à corriger ces violations continues des droits humains la rend complice de ces nouveaux abus – une complicité qui réduit à néant son code fournisseur et son prétendu engagement envers les droits humains.

STOP À LA COMPLICITÉ DE PEPSICO ! UTILISEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS POUR ENVOYER UN MESSAGE À PEPSICO

Lorsque vous envoyez votre message (en anglais, suivi de la traduction), il sera transmis par voie électronique et votre nom apparaîtra aussi sur une carte postale, en anglais uniquement (cliquez ici pour voir la carte postale), adressée à la société et qui sera transmise ultérieurement.

Votre nom: [obligatoire]
Votre courriel: [obligatoire]
Votre syndicat/organisation:
Pays:
Tapez votre message ici - ou utilisez simplement le message existant.

To Ms Indra Nooyi, Chief Executive Officer, PepsiCo Inc.
Cc Ms Carolyn Fisher, Vice President of Global Labor Relations, PepsiCo Inc.

Dear Ms Nooyi,

I find it scandalous that PepsiCo refuses to act in response to ongoing and deepening violations of human rights by Radhakrishna Foodland Pvt. Ltd (RKFL), a warehouse supplier in West Bengal, India contracted exclusively to PepsiCo. Since 2013, a courageous group of workers who are unemployed as a consequence of insisting on their right to form a trade union at the warehouse have received international support. In response to these demands, RKFL has unilaterally replaced already precarious one year employment contracts with contracts for 3 months, pushing rights even further out of reach. Direct discussion between the IUF and PepsiCo has failed to secure rights for these workers, with PepsiCo standing behind its supplier's practices. PepsiCo's refusal to recognize and to remedy ongoing human rights violations makes it complicit in these abuses, complicity which leaves your company's supplier code and declared dedication to human rights in tatters. I urge you to recognize and to remedy the situation through direct discussions with the IUF.

Yours sincerely

**************

Traduction:

A: Mme Indra Nooyi, PDG de PepsiCo Inc.
Cc: Mme Carolyn Fisher, vice-présidente des relations mondiales du travail, PepsiCo Inc.

Madame Nooyi,

Je suis scandalisé/e par le fait que PepsiCo refuse d’agir pour corriger les violations persistantes et grandissantes des droits humains commises par son fournisseur Radhakrishna Foodland Pvt. Ltd (RKFL), une société qui gère des entrepôts au Bengale Occidental, Inde, sous contrat exclusif avec PepsiCo. Depuis 2013, un groupe de travailleurs courageux, qui ont perdu leur emploi parce qu’ils ont tenus à exercer leur droit à former un syndicat, a bénéficié d’un soutien international. En réaction à ces revendications, RFKL a unilatéralement remplacé les contrats de travail d’un an, déjà précaires, par des contrats d’une durée de trois mois, rendant les droits plus inaccessibles encore. Des discussions directes entre l’UITA et PepsiCo ont échoué à garantir les droits de ces travailleurs, et force est de constater que PepsiCo soutient les pratiques de son fournisseur. L’incapacité persistante de PepsiCo à reconnaître et à corriger ces violations continues des droits humains la rend complice de ces nouveaux abus, une complicité qui réduit à néant son code fournisseur et son prétendu engagement envers les droits humains. Je vous enjoints à reconnaître et à corriger la situation par le biais de discussions directes avec l’UITA.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de ma considération,

Si vous ne souhaitez pas envoyer ce texte-ci mais composer votre propre message, veuillez s’il vous plait ouvrir votre boîte email et copier ces adresses dans la case « à » : Indra.Nooyi@pepsico.com
Carolyn.Fisher@pepsico.com



Stop spam!
Entrez le chiffre suivant dans la case ci-dessous 998 :

Merci




Si vous souhaitez recevoir dans le futur les alertes concernant les actions urgentes , veuillez cochez cette case :