English
Français
Deutsch
Español
Русский

13876 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 17-Dec-2013

Status: closed

© 2018 IUF

This campaign is now closed.
Diese Kampagne ist abgeschlossen.
Cette campagne est close.
Esta campaña ha terminado.
Kampanjen er avsluttet.

Kellogg’s impose un lockout aux travailleurs/euses de Memphis pour les obligés à accepter l’expansion des emplois jetables – dites lui de mettre fin au lockout !

Le fabricant transnational de produits céréaliers Kellogg’s impose un lockout à 220 membres de l’affiliée de l’UITA BCTGM depuis le 22 octobre à l’usine de Memphis, Tennessee, dans l’objectif de contraindre le syndicat à accepter un plan qui augmenterait radicalement le nombre de travailleurs/euses précaires. Dans le cadre de ce plan, tous/tes les travailleurs/euses nouvellement embauchés/es auraient un statut précaire, sans heures de travail garanties, et avec une rémunération et des avantages nettement moindres, transformant à terme l’ensemble de la structure de l’emploi de ce site. La société a intitulé ce plan « La nouvelle main d’œuvre de l’avenir ».

Kellogg’s a lancé cette offensive alors que la convention-cadre de 2012, qui limite le recours à l’emploi précaire, est toujours en vigueur. Le syndicat estime que la question des emplois précaires doit être négociée dans le cadre de la convention – tandis que ses membres voient approcher les fêtes de fin d’année depuis une rue voisine de l’entrée de l’usine.

Les pressions se sont encore intensifiées lorsque les membres du BCTGM du site de Kellogg’s à London, Ontario, (Canada) ont soudain été informés le 11 décembre de la fermeture de leur usine courant 2014, avec la suppression de 500 emplois syndiqués environ. Une partie de la production sera transférée à Memphis, où la société espère faire fabriquer ses produits par des travailleurs/euses précaires.

Les travailleurs/euses de Memphis et leur syndicat se battent pour la prochaine génération des travailleurs/euses de Kellogg’s et en défense de conditions négociées face à l’expansion des emplois jetables.

Utiliser le formulaire ci-dessous pour envoyer un message à Kellogg’s, lui demandant de mettre fin au lockout, de renoncer à l’expansion du travail précaire et de négocier un accord équitable !