English
Deutsch
Français
Español
Русский

7154 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 15-May-2017

Status: active

© 2017 IUF

Les géants de la restauration rapide refusent de verser un salaire de subsistance à leurs employés/es en Allemagne

Depuis octobre dernier, les travailleurs/euses allemands/es de la restauration rapide sont en conflit avec les employeurs au sujet d’une rémunération équitable et d’un salaire de subsistance. Lors des négociations collectives avec la fédération allemande des travailleurs/euses de l’alimentation NGG, les sociétés ont proposé une rémunération nettement inférieure à ce que le gouvernement allemand estime être le montant minimum nécessaire pour obtenir une retraite décente. Depuis le début de l’année, plus de 1000 travailleurs/euses et partisans/es ont participé à des actions de protestation et à des grèves d’avertissement chez McDonald’s, Burger King, Starbucks, Pizza Hut et Autogrill. Les employeurs n’ont donné aucun signe sérieux de vouloir négocier un salaire de subsistance.

Ces travailleurs/euses méritent un revenu qui ne les condamne pas à la pauvreté, aujourd’hui et à la retraite.

Soutenez les travailleurs/euses allemands/es de la restauration rapide dans leur lutte pour une rémunération équitable en utilisant le formulaire ci-dessous pour envoyer un message aux employeurs qui refusent de leur verser un salaire de subsistance !

Votre nom: [obligatoire]
Votre courriel: [obligatoire]
Votre syndicat/organisation:
Pays:
Tapez votre message ici - ou utilisez simplement le message existant.

Sehr geehrte Damen und Herren,

leider musste ich erfahren, dass Sie ihren Mitarbeitern eine faire Bezahlung verweigern. In den Tarifverhandlungen mit der Gewerkschaft Nahrung-Genuss-Gaststätten (NGG) haben Sie und die anderen Unternehmen im Bundesverband der Systemgastronomie (BdS) nur einen Stundenlohn von 8,90 Euro pro Stunde angeboten. Ihnen ist sicher bewusst, dass dies kein Lohn ist, von dem es sich in Deutschland leben lässt. Sicherlich ist Ihnen auch bewusst, dass nach Angaben der Bundesregierung erst ein Stundenlohn ab 11,68 Euro pro Stunde ausreicht, um nach 45 Jahren eine Rente zu erhalten, die oberhalb der staatlichen Grundsicherung liegt.

Die Arbeit in der Systemgastronomie ist körperlich anstrengend, stressig und sehr verantwortungsvoll – auch das sollten gerade Sie wissen. Dass Sie ihre hart arbeitenden Beschäftigten trotzdem so schlecht bezahlen wollen, ist eines Unternehmens ihrer Größe und Bekanntheit unwürdig. Ich bin mir sicher, dass mir viele Ihrer Kundinnen und Kunden zustimmen, wenn ich Sie auffordere:

- Zahlen Sie endlich Löhne, von denen Ihre Mitarbeiter leben können!

- Zahlen Sie endlich Löhne, die Armut im Alter verhindern!

Mit freundlichen Grüßen,


Traduction:

Mesdames, Messieurs,

J’ai été informé/e par l’UITA, la fédération syndicale internationale qui représente les travailleurs/euses de la restauration rapide et leurs syndicats dans le monde, que votre société refuse de verser une rémunération équitable à ses employés/es en Allemagne. Lors des négociations collectives avec la NGG, la fédération syndicale affiliée à l’UITA en Allemagne, votre société et d’autres sociétés membres de la fédération patronale allemande de la restauration rapide (BdS) ont proposé une rémunération qui ne permet pas de vivre décemment en Allemagne et qui est nettement inférieure à ce que le gouvernement allemand estime être le montant minimum nécessaire pour obtenir une retraite décente.

Le travail dans les secteurs de la restauration rapide et de l’industrie alimentaire est physiquement épuisant, stressant et implique de nombreuses responsabilités – vous n’êtes pas sans le savoir. Que vous souhaitiez aussi mal récompenser vos employés/es, durs/es à la tâche, est indigne d’une société de cette taille et de cette réputation. Je suis certain/e que bon nombre de vos clients sont d’accord avec moi lorsque je vous appelle à :

- Verser une rémunération à vos employés/es qui leur permet d’en vivre décemment !

- Verser une rémunération à vos employés/es qui leur permet d’éviter la pauvreté à la retraite !

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération

Si vous ne souhaitez pas envoyer ce texte-ci mais composer votre propre message, veuillez s’il vous plait ouvrir votre boîte email et copier ces adresses dans la case « à » : verwaltung@autogrill.net
info@bundesverband-systemgastronomie.de
service@mcdonalds.de
kundenservice@burgerking.de
nordsee@nordsee.com
desbx.info@amrest.eu
info@pizzahut-marketing.de
info@vapiano.eu
service@kfc.de
info@baum-gruppe.com



Stop spam!
Entrez le chiffre suivant dans la case ci-dessous 1075 :

Merci




Si vous souhaitez recevoir dans le futur les alertes concernant les actions urgentes , veuillez cochez cette case :