English
Español
Français

8313 supporters





Vous pouvez participer à d'autres campagnes de l'UITA en cliquant ici.


Mise à jour de la date : 12-Jan-2017

Status: closed

© 2017 IUF

This campaign is now closed.
Diese Kampagne ist abgeschlossen.
Cette campagne est close.
Esta campaña ha terminado.
Kampanjen er avsluttet.

Philippines : l’hôtel de luxe Peninsula Manila continue à exercer des représailles à l’encontre des responsables syndicaux pour leur participation à la campagne mondiale de l’UITA en faveur du personnel d’étage

La direction de l’hôtel de luxe Peninsula Manila continue à exercer des représailles à l’encontre des membres d’affiliées de l’UITA pour leur participation à la campagne mondiale de l’UITA en faveur du personnel d’étage et pour avoir efficacement représenté leurs membres dans cet hôtel.

Le syndicat des employés/es du Peninsula Manila et la section locale des superviseurs du Peninsula Manila, membres de l’affiliée de l’UITA NUWHRAIN, ont négocié des améliorations de la convention collective et de meilleures conditions de travail pour le personnel d’étage. L’an dernier, l’action syndicale a débouché sur des inspections sans précédent des conditions de travail dans les hôtels par le ministère du Travail et de l’Emploi, à la suite desquelles la direction du Peninsula Manila a reçu l’ordre de régulariser 405 employés/es occasionnels/les, dont 55 employés/es d’étage.

La direction du Peninsula Manila a résisté à cette injonction, et utilisé la participation du syndicat à la campagne mondiale en faveur du personnel d’étage comme prétexte pour licencier la dirigeante syndicale Jenny Marcos et pour suspendre pour quinze jours les responsables syndicaux Cesar Pagaling et Francisco Aliansas. La direction a également apporté son soutien à un syndicat jaune pour remettre en cause l’accréditation des syndicats membres de NUWHRAIN comme représentants lors des négociations collectives. Ce syndicat maison a été battu à plates coutures lors d’une élection le 30 janvier, mais la direction est revenue sur un accord conclu sous les auspices du gouvernement qui prévoyait que Jenny Marcos serait temporairement suspendue au lieu d’être licenciée et qui permettait à NUWHRAIN de contester les sanctions disciplinaires par les voies juridiques habituelles. Il revient maintenant au ministère du Travail et de l’Emploi de se prononcer en dernier ressort, avec le pouvoir d’imposer une décision contraignante.

Dites à la direction du Peninsula Manila de réintégrer Jenny Marcos, de cesser de harceler Cesar Pagaling et Francisco Aliansas et de négocier de bonne foi avec les syndicats de l’hôtel membres de NUWHRAIN. Si vous ne l’avez pas encore fait, UTILISEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS POUR ENVOYER UN MESSAGE !